demande un long apprentissage mais lorsque vous pouvez dompter la bête... (en l'occurence une Phildar double fonture)la_b_te vos propres réalisations deviennent performantes.L'image “http://web.tiscali.it/empress.cindy/!cid_6D285279-CD95-4A2E-AF25-DFDDE259369A.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Lorsque je me suis décidée à ressortir le Gilet cow-girl de dessous la pile de mes projets, et puisque j'avais fait un échantillonnage précis pour le futur "Criss-Cross" de Vitalie, je me suis embarquée directement sur ce gilet.
La réalisation à la machine ne m'a pris que quelques petites heures (moins de 3), IMG_2243
Comme ce gilet se tricote dans le sens horizontal - on commence par un côté pour finir par l'autre côté... l'emmanchure a dû être revisitée... et démarrée comme si je commençais un nouveau morceau, d'où les deux peignes côte à côte.
Ce fut la seule difficulté.
Par contre la partie couture et broderie n'en finissait pas.
IMG_2248
Il a fallu mettre tout ce tas ensemble !
Un petit peu à la fois, le gilet émerge : un peu de broderie par ci IMG_2292
(zut un petit décalage dans le dessin, et hop on recommence)

un peu de broderie par là IMG_2295

Et ce matin, j'ai pu poser "à la Dwight Yoakam"

IMG_2377_1

SOCKS - SOCQUETTES - CHAUSSETTES - CHO7...

Et puisqu'on tient le sujet machine, un petit complément à l'excellent travail d'explication de Liliane sur  Abracadafil pour tricoter des chaussettes.

Après une série Opal pour me réhabituer IMG_2241

je me suis demandée pourquoi ne pourrait-on pas réaliser à la machine de belles chaussettes avec motif même sur le pied, parce que le tricot en rond ne permet guère les côtes et le jacquard et leurs dérivés.

TRUCS & ASTUCES

Attention, c'est technique !

On démarre comme pour les chaussettes normales... selon le motif choisi. Par exemple, côtes, torsades, ou jacquard et arrivé à l'endroit dit "de la tige" juste avant le talon...

  1. on positionne les aiguilles qui doivent faire le talon et on les met sur les fameux "20 chas". Là, il en faudra 2 (un de chaque côté).
  2. On continue avec le motif choisi sur la fonture arrière, jusqu'au moment faire la pointe. Vous ferez donc le nombre de rangs nécessaires (attention ce ne sont pas des rangs circulaires) On met en attente ces mailles qui sont sur la fonture arrière , mettre le bouton de densité sur 1 et et annuler toutes les touches de mailles.
  3. On travaille maintenant sur la fonture avant.Reprendre les mailles en attente sur les chas... les mettre comme pour faire le talon et faire le talon (densité jersey moins 1 cran pour renforcer) comme vous avez l'habitude.
  4. Après le talon, remettre la densité jersey normale et faire le même nombre de rangs que pour la partie déjà tricotée.
  5. Reprendre alors le tricot en rond pour 2 rangs circulaires (ou 4 selon envie et pied !) puis faire les diminutions comme appris.

Vous aurez 3 coutures à faire : une de chaque côté pour le pied... et une pour l'arrière de la jambe.

IMG_2261et après finition IMG_2265

autre modèle IMG_2327 IMG_2308

Vu sur pied (lol) IMG_2273

Autre rappel : lorsque vous travaillez un motif reprenant par exemple une torsade côté cheville, pensez à changer la position de votre motif pour la 2ème chaussette, sinon vous aurez deux pieds gauches ou droits... (ce qui m'est arrivé, bien sûr ! et qui m'a obligé à me refaire deux autres pieds, et me voilà bien chaussées avec 2 paires similaires)...

Les modèles présentés ont été tricotés avec Phildar Midland 175 (78 % laine, 18 % polyamide et 4 % acrylique) (aig 3 pour le travail à la main) écartement 4, densité 7). Modèles issues du Diana Créatif hs Août 2006 : chaussettes et accessoires.

Avantage certain, une fois habituée, cela ira plus vite qu'à la main...
et surtout cette méthode m'a rappelé les conseils de ma soeur aînée.

Lorsqu'on tricote des chaussettes pour les zoms, très souvent, le talon, la pointe s'usent plus rapidement que la chaussette et il faut repriser ; ou alors recommencer. Ah, non, pas recommencer !

Et bien là, avec cette méhode, vous ne reprendrez que la partie pointe,pied et talon... Mettre sur aiguilles 2 pointes les mailles qui terminent la partie dessus de pied et la partie avant talon et après remonter sur la machine. Et le tour est joué... Même si vous n'avez plus la laine d'origine, cela fera une variante intéressante, non ?

L'image “http://web.tiscali.it/empress.cindy/!cid_X.MA15.1098968524@aol%5B1%5D.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.