La fin de l'année se profile à une vitesse grand "V", et je déguste encore ce voyage aux States... 

Hier soir, dans le cadre du 60ème anniversaire de la Déclaration des Droits de l'Homme, nous étions au Parc du Coron à Leuze (B) pour une soirée argentine... repas argentin, spectacle qui m'a permis de retrouver un comédien (jeune) que je connaissais depuis bien longtemps, et débat avec une comédienne argentine qui avait été emprisonnée dans les années 70.

Cela m'a permis de déguster pour la première fois les empenadas si chers à Rachel... et je ne peux qu'approuver...

Mais de l'Argentine à l'Amérique du Nord, nous allons donc faire un grand pas pour nous retrouver au nord de la Louisiane où j'avais laissé ce récit lors d'un mémorable pique-nique.

Après Frogmore Plantation, nous prîmes la route direction Alexandria,  dans la paroisse d'Evangeline,(en Louisiane, les comtés - counties - ont gardé leur dénomination française)  direction Eunice (paroisse de Saint Landry) où nous avions décidé de passer le week-end, sur le conseil de notre ami Teeboydan... connu comme le loup blanc là-bas.

Réservation faite à l'Acadie Inn, une obligation avec un tel nom, une obligation qui est devenu un vrai plaisir. Un accueil chaleureux - mais en américain - lorsque nous avons ouvert la porte de l'entrée, le jeune fils jouait de l'accordéon - ce qui nous a laissé présagé du meilleur.

Un petit tour à Windixie (sur les conseils du même) pour offrir de la bière belge à Marc Savoy et encore un petit tour chez Walmart... et il était grand temps de filer chez D'I's restaurant and Dance Hall à Basile. En plein milieu des bayous, là où rien ne semblait pouvoir exister,  - sauf les crawfishs - un resto live music et la foule des grands jours...  Le rendez-vous des cajuns de toutes générations confondues. Il a fallu patienter... mais cela valait la peine, histoire de déguster nos premiers mets cajuns.

Pour le goût, je me suis décidée à ré-essayer la version américaine des huîtres, n'ayant pas du tout été convaincue par les huîtres panées mangées à Seattle il y a une bonne décade.

IMG_3871

Ce ne sont pas des huîtres d'océan, elles sont fades à mon goût, et le plat est prévu pour 2. j'ai assumé... mais refusé de les manger avec du ketchup. Nos jeunes voisins qui avaient tenté de nous parler français se faisaient des gorges chaudes sur notre nuit à venir, vu la quantité d'huîtres que j'ingérais...pendant que Guy se délectait (!) avec des écrevisses panées ...

Le groupe - que nous nous sommes permis de ne pas trouver terrible - était de la ville de Carencro, jumelée avec Leuze...

IMG_3869

Le lendemain samedi, le programme était chargé - comme vous pouvez le voir ici -

Notre Acadie Inn étant à deux pas du magasin de Marc Savoy, nous nous y sommes précipités tôt le samedi matin, après un substantiel petit déjeuner, à base de "hot boudin" et de graillons. (graisse animale recuite qui se met en petites boules, dans l'animal on mange tout, lol)

Nous avions vu Marc sur scène, avec sa femme et ses 2 fils, en Belgique, lors d'un festival et c'était pur bonheur...

J'espère encore à ce jour qu'il n'a pas laissé traîné le chocolat belge qu'on avait offert à Anne, sa femme partie voir sa petite famille en Virginie (que de chassé-croisé).

C'est une ambiance où il y a plus de musiciens que de public. Nos vieux amis cajuns sont toujours heureux de recevoir des francophones pour pouvoir enfin parler français. Nous allions les croiser et re-croiser tout au long du week-end. Comme je ne suis pas encore très douée pour mettre les Dvd sur mon disque dur puis sur le blog, (et que je n'ai guère le temps en ce moment) je renverrai à des liens musicaux au fur et à mesure.

Matinée chez Marc Savoy : de 9 à presque midi.

Les musiciens arrivent un à un, certains sont déjà là, IMG_3873

et nous invitent à partager le café fait par Marc, les "hot-boudins" et les graillons (dieu, que cela m'a rappelé mon enfance à Bouaye !)

IMG_3875

mais de toutes façons, c'est affiché : IMG_3872

Nous faisons la connaissance de l'incontournable Coz Fontenot  IMG_3874qui va me gratifier dans la soirée d'un "Comment ça va bien, catin ?" qui m'a laissée sur le flanc ! Mais surtout, j'ai été terriblement impressionnée par sa voix... unique et son destin tragique. A Noël dernier, il s'est retrouvé sur le trottoir avec uniquement un t shirt (et probablement un pantalon), sa maison ayant brûlé entièrement avec son violon, son accordéon et toute sa musique ! Remarquez le changement d'homme au passage  -

IMG_3882 IMG_3884 IMG_3888
quelques musiciens, dont Charles Guillory au fond et en bleu, au triangle, à l'accordéon Steve Bing, Matt Frugé (accordéon 1er plan) et Robert Leblanc ; Tina, et un jeune aveugle
IMG_3891
l'homme en action ne perd pas une miette, et Freddy,ce charmant américain nous a servi de guide musical avec sérieux.

IMG_3895
Marc - très enjoué ce samedi-là, nous a gratifié d'un "toujours, jamais le samedi" à Guy qui lui demandait de se mettre à l'accordéon, ce qu'il fit avec un esprit très bon enfant.
IMG_3899 IMG_3902

ici Lawtell Fontenot au violon

L'ambiance est bon enfant, et sur l'insistance (en français, mais quel français !) je me suis essayée au "triangle", puisqu'après tout j'étais au fond et si je faisais des couacs cela ne s'entendrait pas, dixit ce monsieur !!! (preuve sur vidéo que vous ne verrez pas, na !!!)
Pouvez-vous imaginer cinq minutes que ces gens jouent pour le plaisir de tous et tout à fait dans une optique non pécuniaire...
d'ailleurs ce texte est révélateur de la personnalité de Marc
IMG_3901

et pour le plaisir

si la vidéo n'apparaît pas, alors voir ici et ici

Même si Ann Savoy n'était pas là, je ne peux laisser passer ce post, sans parler de cette femme remarquable, qui a fait un beau travail sur le cajun et sa musique, tout en étant la maman de 4 enfants, tous musiciens. (si je ne trompe).

Plus d'informations sur ces deux-là, que je salue bien bas pour le travail accompli... ici

 


Puis vint le temps de partir à notre grand dam, nous sillonnons les rues d'Eunice, en plein cagnard (fin mai) à la recherche d'un casse-croûte pour affronter un après-midi cajun.

Là, il faut tenir compte que les magasins sont fermés à 15 h.

Mais que cela tienne, nous insistons et rentrons faire dédicacer un titre à KBon radio, la RADIO cajun par excellence.

IMG_3903

les vitrines

IMG_3920 IMG_3921

l'animateur plein d'entrain

IMG_3923 IMG_3924

où nous avons demandé de faire passer cette chanson-là.

Puis vint le temps de la culture au

JEAN LAFITTE NATIONAL HISTORICAL PARK AND RESERVE

 PRAIRIE ACADIAN CULTURAL CENTER - EUNICE

IMG_3904
vous avez dit quilt ?
et le temps d'apprendre à danser le two steps
IMG_3908
pendant que les musiciens s'en donnent à coeur joie (!)

IMG_3905

et racontent des histoires drôles : comme Georges le violoniste n'avait pas d'argent quand il était petit, il s'était fabriqué son violon... (bon ce doit de l'humour de là-bas !)

IMG_3912

et Claudia Wood fait participer l'assistance (ici un couple d'allemand accompagnant chacun son tour une dame au "triangle"

IMG_3913 IMG_3914

Remarquez notre courageuse absence pour la danse ou la musique !

Nous quittons le centre - où zentreparenthèses - le ranger était absolument charmant.

Encore un peu de temps avant d'aller au spectacle radiophoné, au hasard pour les amateurs un camion de pompiers Mac , un wagon ou un bistrot.

IMG_3916 IMG_3917 IMG_3922

Changement d'Etat, changement de mentalité, ici on ne meurt pas de soif, mais il fait si chaud !

et l'on continue notre visite touristique - à pied -

et notamment

Cajun Music Hall Of     Fame & Museum

et

The  Eunice Depot Museum

qui se trouve être l'ancienne gare.

Vous pourrez visiter le musée en cliquant sur les photos, j'ai ramené pour vous les clichés suivants

IMG_3918 IMG_3919

et j'ai découvert ce livre avec surprise et plaisir (la boucle est bouclée)

IMG_4117

L'heure du spectacle est là et nous rentrons au

The Liberty Center - For The Performing Arts

où nous retrouvons notre gentil Ranger qui présente l'animateur - célèbre professeur - historien de l'histoire (!) cajun

IMG_3925

IMG_3926 IMG_3927

Un premier groupe de jeunes très valables et admirez : on danse encore !

Pendant l'entracte, le temps de faire l'interchangement, l'animateur vient dans la salle interroger les gens, notamment les étrangers, dont le couple d'allemands (en anglais) et Guy en français et il a tiré cette conclusion, vous voyez nous nous comprenons et nous en arrivons à faire une conversation. C'est dire l'importance de vouloir faire continuer la pratique du français.

IMG_3930

Il est temps de filer chez Bubba Frey's sur les conseils de Freddy. Les Allemands nous précèdent et je les soupçonne de ne pas trop respecter les limitations et je les comprends bien.

Bubba nous a aussi été recommandé bien sûr par Teeboydan.

C'est là, qu'arrivant dans un endroit inconnu où je n'avais jamais mis les pieds et où je ne connaissais personne, j'entends : "Comment ça va bien, catin ?"(en vieux français, jeune fille)

Et là tout s'est enchaîné très vite : on était au coeur de l'histoire.

IMG_3932IMG_3931

Nous retrouvons Coz, Claudia

IMG_3933

la soeur de Coz, car Coz a tenu à ce que nous soyons à sa table !

une autre dame d'Eunice, ville jumelée avec la Roche en Ardennes (B) , nous parlait en français et déplorait que les échanges ne se fassent plus.

IMG_3935

Les cajuns adorent s'amusent, jouer de la musique - cette impression qu'ils sont tous nés avec un instrument dans les mains - danser - faire la fête.

et transformer les chansons

IMG_3934

vous connaissez peut-être Orange Blossom Special, dont ici une version bluegrass.

Merlin Fontenot (84) et Bubba dans  un délire

IMG_3937

IMG_3939 IMG_3940


Chez Bubba Frey's " La porte en arrière"
envoyé par MaDalton51

De retour à notre Acadie Inn, le chien dit de garde nous fit la fête

(sorry pour la photo esthétique !!!)

IMG_3941  IMG_3942

Après un samedi bien occupé où nous avons vraiment nagé dans le bonheur, le dimanche nous mit sur la route de Lafayette où un concert de bienfaisance était organisé pour notre (désormais) ami Coz.

Sur la route, un petit détour via Carencro, jumelée avec Leuze

IMG_3943

IMG_3944 IMG_3945

Par des chemins de traverse, nous arrivons à notre lieu de rendez-vous, le Blue Moon Saloon

IMG_3954

dont nous avions déjà entendu parler par un groupe cajun que nous avions vu à Bruges : The Lost Bayou Ramblers ! (pour écouter, c'est ici) Nous nous attendions à un endroit magique, mais assez grand. Et là, surprise, ce n'est en fait rien de plus que la cour en arrière d'une maison qui sert aussi de B&B... mais, rien n'empêche : ce lieu est magique...

IMG_3951

IMG_3952

Comme nous étions arrivés un peu tôt, malgré le tour dans Lafayette (prononcer en cajun : Laf'yette) (où nous nous sommes plantés royalement, et le dimanche tout est fermé !!!)

J'ai eu le temps de m'amuser de tous ces petits détails

IMG_3947 IMG_3959 IMG_3946

IMG_3955  IMG_3957 IMG_3956

La bière coulait à flots,

IMG_3949 IMG_3948 IMG_3950

IMG_3978

Maintenant place aux musiciens, car pour un concert de charité, il y avait du beau linge...

Pour commencer, les vieux de la vieille : D.L. Menard and friends

IMG_3967

D.L Menard, déjà au Hall of Fame de la Musique Cajun à Eunice

IMG_3966

ici avec Reggie Matte

vous pourrez l'entendre ici

et bien sûr l'incontournable Merlin Fontenot qui soutire des sons incroyables à son violon et qui est un vrai petit canaillou ...

IMG_3965

Coz est venu faire la jam avec ce premier groupe et j'ai admiré que jeunes ou vieux, tout le monde dansait.

IMG_3969 IMG_3970

Le 2ème groupe se mit en place, Balfa Toujours,(qu'on avait déjà vu à Bruxelles il y a quelques années) sans Madame, mais avec Dirk Powell (site officiel inaccessible pour l'instant , mais discographie ici)

IMG_3971

Dirk

à l'accordéon, au violon

IMG_3972 IMG_3981

IMG_3979 IMG_3979

à la guitare, à la basse.

Tous les musiciens ont interchangés, avec un bonheur égal, leurs instruments.

et je suis contente d'avoir piégé le photographe professionnel du cajun ! lol

Par contre, je ne connais pas le nom du chanteur, qui était absolument génial, ni de son jeune fils (au secours, Teeboydan)

IMG_3976

Bien sûr, Coz est à nouveau venu les rejoindre

IMG_3973

Et pour le 2ème intermède, nous avons pu déguster le jambalaya fait par Coz et sa soeur.

IMG_3989

C'est alors que prit place le groupe de Wilson Savoy, le diablotin hyper doué  fiston de Marc

IMG_3998

les  Pine Leaf boys

Pendant ce temps, le gentil garçon au premier plan, a - à tout prix - voulu me faire danser ! quelle cata (surtout pour lui !!! ps ce n'est pas moi sur la photo, lol)

IMG_3990

Wilson

IMG_3994

vous avez bien vu, il joue pieds nus

IMG_3997

et debout - contrairement à son papa -

IMG_3992

pour l'écouter, ce sera

et bien sûr, tous ces musiciens interchangent aussi leurs instruments

IMG_4000

IMG_4001  IMG_4002

IMG_4004

et Coz s'y est associé à l'accordéon.

La soirée s'achève - il faut malheureusement une fin - ce concert ayant commencé à 2 h de l'après midi, se termine vers 22 h. Et pourriez-vous imaginer que ces musiciens se sont produits pour le plaisir et vraiment pour leur ami Coz...! l'entrée demandée étant des plus modestes en plus !

La plupart des musiciens chantent en français, mais sans le comprendre, il n'y a plus que les vieux cajuns qui comprennent et sont content de parler avec des français (des belges ou des suisses aussi) car ils ne comprennent pas ce que leur racontent leurs amis canadiens ! étonnant, n'est-il pas ?

Vint le temps des autographes sympas !

IMG_4007 IMG_4008

Après avoir vu et entendu tous ces "fais do do", nous aussi nous y sommes allés, faire dodo... et de retrouver notre chien de garde qui m'avait laissé un cadeau la veille : son jouet sur le seuil de la porte...

Nous allions laisser pour un bout de temps, nos cousins cajuns... avec regret, pour tout le plaisir qu'ils nous ont apporté. Si vous passez par là, avant, regarder encore ce site.

Au point de vue musique, nous avons zappé la Nouvelle-Orléans, pour cause de manque de temps : il nous aurait encore fallu une bonne semaine... Un grand dommage...

http://web.tiscali.it/empress.cindy/!cid_07a701c4e5c6$e037b8d0$56068bd0@Galadriel.gif

Notre voyage approchait de sa fin, le lendemain nous allons faire adieu à nos hôtes, mais cela fera l'objet d'un prochain et dernier post - avant la fin de l'année.

Pour entrer dans le milieu cajun, un film d'approche, qui vaut surtout pour la fin, où vous verrez Marc Savoy et les regrettés Balfa ! , SOUTHERN CONFORT et ici un extrait :

Parlez nous à boire et pas de mariage..

http://web.tiscali.it/empress.cindy/mec_VisionsOfSugarPlums.gif

Je laisse le soin à Teeboydan - s'il passe par là - de faire toutes les rectifications nécessaires et je lui rappelle que maintenant qu'il est pensionné, une encyclopédie l'attend... (Kisses Dan)

Mise en page le 12 décembre 2008