Un petit tour côté England - Wales - Eire ce qui donne EWE, prononcé YOU, et qui signifie brebis en anglais.

Pour cette troisième édition, le même parcours, car on ne se lasse jamais des Cotswolds

Donc, le jeudi 7 septembre 2017, direction le sud ouest, l'Angleterre,

Et pour fêter le lendemain une course cycliste, Bourton on the Water, était joliment décorée de matière laineuse.

WP_20170907_16_01_44_Pro

WP_20170907_16_54_19_Pro

WP_20170907_16_54_55_Pro

WP_20170907_16_58_12_Pro

WP_20170908_10_30_21_Pro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JOUR 2 : direction Stratford upon Avon... où nous avons enfin posé les pieds.

Nous nous sommes laissés guidés par le fantôme d'un certain Shakespeare.

WP_20170908_12_59_14_Pro

WP_20170908_13_01_16_Pro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WP_20170908_13_47_45_Pro

WP_20170908_13_50_10_ProWP_20170908_13_51_52_Pro

WP_20170908_13_46_10_Pro

Jour d'ouverture au Town Hall... sur le thème Shakespaere in love.

WP_20170908_13_52_57_Pro

WP_20170908_13_54_57_Pro

WP_20170908_13_57_11_Pro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WP_20170908_14_00_21_Pro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WP_20170908_13_56_08_Pro

 

 

 

 

 

 

 

 

Au passage,un peu de patchwork,

à l'entrée des toilettes dames.. si si...

 

 

 

JOUR 3  : Un des premiers points forts du voyage : la visite de /

Statfold Barn Railway

Although the railway is not open to the public a number of "Enthusiasts' Days" are held each year. Interested enthusiasts may apply for an invitation to one of these events in return for a charitable donation. From time to time Statfold's own locomotives are joined by a visitor from another heritage railway or private collection.

http://www.statfoldbarnrailway.co.uk

Une des hauts lieux des trains et autres engins à vapeur en Angleterre. Pour les impatients qui ne sauraient attendre ou n'auraient pas accès aux articles que l'homme fera, voici quelques bécanes...

WP_20170909_10_09_29_Pro

WP_20170909_10_32_56_Pro

 

 

 

 

 

 

WP_20170909_12_33_37_Pro

 

 

WP_20170909_12_37_36_Pro

 

 

 

 

WP_20170909_12_27_09_Pro

WP_20170909_14_10_39_Pro

 

WP_20170909_14_23_40_Pro

WP_20170909_14_12_44_Pro

WP_20170909_12_21_41_Pro

WP_20170909_14_29_19_ProLa pluie annoncée ne s'est pas vraiment montrée pendant ce show qui n'a lieu

que deux ou trois fois par an,

et sur invitation.

 

 

 

 

 

 

 

 

Locomobiles en action, en fin de journée, scie actionnée via ruban sur roue sans pneu, scierie à vapeur...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous partons avec une forte envie de revenir, tellement de choses à voir, à étudier, mais maintenant, le côté touristique du voyage peut commencer, direction le Pays de Galles le soir même.

JOUR 4 : Après notre arrêt à Chirk, direction Betws Y Coed pour une rencontre 051avec des amis que nous n'avions plus vus depuis 10 ans. Et pour ce, rendez-vous pris, à la gare de Betws Y Coed. Mais là, pluie constante, qu'importe, la chaleur du rendez-vous a fait le reste.

Sur le cWP_20170910_09_51_02_Prohemin, transport d'éolienne, alors qu'à notre dernière visite, les Gallois semblaient très réticents à leur installation dans leur beau paysage.

 

JOUR 5 :Après notre traditionnel arrêt à Cemaes, nous repartons avec appréhension vers Holyhead pour notre traversée vers l'Irlande. Notre rapide Swift a été annulé à cause du mauvais temps venteux et notre départ retardé sur un bateau plus sûr.

Nous avions programmé un après-midi studieux sur les chemins de fer du bog (tourbe) qui alimente quelques centrales électriques, que nous reportons au lendemain.

Le logement chez Mme Mc Guiness à Monasterevin (pas facile à trouver - merci Mr Google) dans une belle vieille demeure nous a ravi et le matin, nous avons repris la route après le passage des quelques 200 vaches allant pâturer. (derrière les chevaux qui leur faisaient fête).

WP_20170912_09_10_23_Pro

 JOUR 6 : toujours sous le crachin ou la pluie, visite des tourbières 

IMG_6158

(non touristiques), accueil très gentil et personnalisée des responsables du site.

Le soir apIMG_6176rès avoir retrouvé notre b&b préféré, Cajon House, nous retournons à Luckers's Bar. (mais allez surtout sur FB voir les activités) C'est notre 3ème visite (puisque nous sommes venus 3 fois en Irlande). John Joe a fait un boulot extraordinaire. Lorsqu'il nous avait dit, je vais casser ce mur, pour faire une fenêtre et avoir une meilleure vue sur la Shannon et le Fort en face, nous étions loin d'imaginer que c'était tout le mur qui serait remplacé par une immense baie vitrée. Ma photo n'est pas terrible, mais donne une belle idée sous la pluie malheureusement. Et les photos prouvant que nous avons, oui, bu une Guiness, ont disparu, damned ! N'hésitez pas à y entrer, et John se fera un plaisir de vous montrer le plus vieil âtre d'Angleterre !

JOUR 7 : après avoir bien étudié, en long et en large, les bogs, les usines, les trains, tout ça sous la pluie, direction le Connemara et Clifden. J'avais vraiment envie de me retrouver en bord d'océan,

057

même si ce n'était qu'un bras de mer, cela valait le détour. WP_20170913_16_36_58_Pro

Cette Atlantic way, créée pour le tourisme, a beau de succès.

 Pour la petite histoire notre logement était à Waterfront, et tenu par des français du sud ! belle ambiance française dans ce b&b, évidemment !

                       058

JOUR 8 : dédié à la visite du Connemara, (en voiture) et à des points de vue que, justement, nous n'avions pas encore vu ;)

061

059

060

 

 

 

 

 

Paysage aux alentours de Clifden, via l'Atlantic Way

 

 

 

 

 

 

 et cette fois, le soleil semble bien vouloir être de la partie ...

067

 

 

 

 

 

 

 

 

 

069

070

 

 

 

 

 

Point de vue sur la petite route longeant le côte entre Tullycross et Leenaum.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Leenaum (Leenene), visite intéressante du musée dédié aux moutons, au filage, au tissage. D'où j'ai expurgé quelques races de moutons, dont des vendéennes, à ma grande surprise ! 

WP_20170914_13_36_38_Pro

WP_20170914_13_36_51_Pro

 

 

 

 

 

 

 

WP_20170914_13_46_42_Pro

 

et dans un petit pub sombre, où j'ai pu déguster d'excellentes huîtres très locales, la gentille serveuse était de Clermont-Ferrand, et travaillait pour finir de payer son voyage ! occasion de rester plus longtemps en Irlande ;)

WP_20170914_12_54_47_Pro

Le soir, l'étape était à Spiddal (hospitalité en gaélique irlandais) et le projet de prendre la R 346, puis un raccourci pour arriver à Clonbur, a été un peu dévoyé par des moutons... et un cycliste. Tellement à l'observation du paysage, nous n'avons pas vu la petite route à droite et sommes partis du mauvais côté du Lough Mask (mais les paysages sont tellement merveilleux, que le temps passe bien vite)

073

074

 

Du coup, aussi raté la visite de Cong où a été tourné l'Homme tranquille avec John Wayne. Le paysage ici le rappelle.

 

 

 

 

075

 et tout ça sous le regard moqueur de cet individu. 

Finalement, après avoir retrouvé notre route (car là-bas,  des L (local) sans nom de villages). Nous avons retrouvé la R 336 du côté de Maam Cross qui nous a mené le long de la Galway bay a Armor b&b où une chambre au rez-de-chaussée nous attendait avec une superbe vue. ET le soir même, après avoir mangé dans notre resto préféré, un must, le Donnely's of Barna et appris la naissance de ma nouvelle petite-fille, retour à Spiddal pour écouter de la bonne musique, excellente même... au Tichgiblin

WP_20170914_21_41_17_Pro

 

JOUR 9 : Sur les conseils de Vera (d'Ardmor b&b&), nous sommes partis visiter le Brigit Garden, dont l'accès est via la N 59, le long du Lough Comb. Même si les jardins ne sont pas notre spécialité, celui-ci a énormément d'attrait, car il parle du passé, mais aussi de l'avenir, et de l'écologie dans notre vécu.

Malgré la pluie, nous avons apprécié la visite... comme le montrent les images suivantes.

080

078

D'abord un peu d'artisanat.

 

 

 

 

 

079

 

082

085

086

088

 

 

 

 

 

 

 

 Puis, comme le conseil suivant était de visiter Lettermullan, où l'on trouvait des maisons anciennes, et un paysage rustique sur le bout du bout du bout de l'île via la R 374, nous avons pris la diagonale qui traverse entre Oughterard et Costelloe.

Nous trouvons un endroit calme au milieu de nulle part pour siester, en essayant de ne pas entraver la circulation éventuelle. C'est alors qu'une voiture s'arrête et qu'une dame décide de nous faire la conversation, pendant un bon vingt minutes. Oui, les Irlandais sont accueillants, curieux et ... bavards. Elle nous laisse un Cd puisque nous aimons la musique. hum, chaque chanson parlait d'un certain Jésus... oups... 

090

089

 

 

 

 

097

096

Nous continuons donc notre périple sans avoir siesté. La vue était magnifique avec l'océan dans le lointain (au fond de la photo des vaches qui veulent traverser la route) et à notre grande surprise, un paysage de sapins... erreur de gestion, nous a-t-on dit.

 

 

098

100

et nous arrivons donc au bout du bout du bout de l'ïle

103

104

Au fond, Inishmore...

105

106

108

Nous sommes à la moitié de notre voyage, et demain, une belle aventure nous attend. SURPISE ... patience...

A BIENTÔT