même si le printemps cette année tarde à vraiment montrer le bout de son nez, et il est donc temps que je me penche sur la suite de nos aventures américaines.

ON THE ROAD again

Nous sommes le dimanche 9 septembre 2012, et nous quittons (à regret) Willits, direction le Nord de la Californie et reprenons la 101.

Un coup d'oeil triste à Legget,

286un pique-nique au pied des Redwoods de Myers Flat,

et je m'aperçois que j'ai laissé nos bières dans le frigo de l'hôtel (ambiance !).

Le long de la route, nous n'apercevons souvent l'océan que par intermittence, les séquoias descendant jusqu'à l'eau.  Nous laissons cette belle 101 qui nous avait tant fait rêver, et, qui pour une bonne partie, est désormais en double voie - donc rapide - à hauteur de Crescent City pour nous embrancher sur la Hwy 199 - encore une route magnifique bordée de Géants. Un arrêt à Gasquet pour se ravitailler, un endroit comme on les aime, dans le jus et nous arrivons à Grants Pass.

Tout comme Eureka, le centre ville a un sens giratoire. Agréable, et belle surprise, ces avenues sont bordées d'ours revisités

288

pour rappeler que l'ours est présent dans la région,

au long de la Rogue river.RogueRiverItineray

N'hésitez pas à cliquer sur le lien

et vous aurez ainsi une belle idée

de la beauté sauvage de la rivière. 


Les motels, hôtels ne manquent pas dans cette ville, et nous trouvons sans difficulté un motel bon marché, avec un sympathique logeur qui nous conseille d'aller manger au TRAP ROCK.

291Encore une belle surprise, un endroit loufoque, sympa, et surtout où l'on mange bien, et où le vin est bon. Histoire de ne pas me répéter, vous trouverez mon commentaire ICI

L'entrée principale

293Les terrasses donnant sur la Rogue River

 

 294

  les cascades sont omniprésentes

 

 

 295300

même au sous-sol

richement aménagé

 

 

avec une scènette qui me rappelle mes mises en scènes à l'échelle G en modélisme ferroviaire.301Tour autour, c'est la coolitude

302289290

 

Le lendemain, nous ne devons pas traîner sur la route, cette fois, c'est l'I5 qui est notre fil conducteur, pour arriver à Salkum ... mais nous prenons le temps de nous arrêter à Salem, au Lancaster Mall. (bof)

Sur la route, comme nous sommes en période électorale pour le futur président des States, un panneau vu du côté de Myrtle Creek, "OBAMA" one big ass mistake America ! (Je ne suis pas responsable de ce propos mais je tenais à le noter pour montrer comment la campagne battait son plein un peu partout)

portland et ses ponts

Nous passons par Portland, 

 

la ville aux multiples ponts

 

sans nous perdre...

 

 

et nous voilà déjà dans l'Etat de Washington, à droite, bien niché dans la végétation, le Mount Saint Helens

Nous arrivons à Salkum, notre premier B&B aux States... the Shepherd,308 que nous avons choisi au plus près de notre destination matinale du lendemain, Elbe. Etant donné l'importance de l'évènement du lendemain, il n'y avait plus de place dans les motels aux environs, déjà qu'il y avait peu de motels, et puis le nom du B&B est bien destiné à être le lieu de prédilection d'une tricoteuse.

 

303

Encore une fois, lorsque nous avons le plaisir de rencontrer305

des américains qui ont voyagé, nous pouvons constater queles gens sont charmants, et savent ce qu'il faut pour faire revenir leurs clients.

Comme je l'explique souvent, les américains gardent leurs vieilles voitures...

311 309312

Le soir, nous décidons de jouer les touristes à Mossyrock, une ville pratiquement à l'abandon, mais où on a déniché un resto mexicain qui faisait aussi épicerie mexicaine.

En un jour et demi, nous avons donc abattu 670 miles.

THE SEATTLE NARROW GAUGE CONVENTION

Le mardi matin, 11 septembre, nous voilà donc au coeur de l'action, le début de la Narrow gauge convention.

Et comme pour une fois, l'homme s'est remis sérieusement à son blog, le récit ferroviaire de cet évènement se trouve par là

Tout d'abord, nous avions rendez-vous avec Richard, le correspondant américain de Guy, et surtout avec nos deux comparses appelés les "Mimi's"...  qui arrivent bien à l'heure.

La fine équipe au complet...

IMG_0998Vous remarquerez le gentil nuage qui nous fait office d'auréole...

doit se situer sur le sommet du Mount Rainier, en fait.

(photo due à la courtoisie de Michel S)

C'est en 1989, que Michel F a voyagé avec nous aux States pour la 1ère fois (et moi itou) et en 1992 que nous avons rencontré Michel S dans un train touristique entre Chama et Antonito (Colorado et Nouveau-Mexique)... 

Une surprise de taille, nous retrouvons au départ du train, une autre équipe française, Bernard et sa femme Marie-Jeanne, notre ami luxembourgeois Detlev, accompagné de Jack Trèves.,cinéaste averti.

063

Je ne suis pas trop mécontente des quelques photos prises,

A Elbe

004

025058

 

054055056

l'armée américaine qui teste à grands renforts de millions de dollars, dixit un habitant local, un nouveau pont.

 

064045   Entre Elbe et Mineral, fun :

 regardez bien...

<- faux trous de balles auto-collants

un (faux) invité ->

 

 

A Mineral, au dépôt du train touristique

013015017

et la foule des amateurs...

032050051

attendue pour un repas convivial entre les anciens "camp cars".

la vedette : la Willamette # 2

022IMG_6772035

 

 et bien sûr cette vue sur le Mount Rainier que nous n'avons pas été voir de près, cette fois-ci.

047

Les photographes en action devant ce paysage

IMG_6790(photo due à la courtoise de Michel F)

Mount Rainier dont j'avais oublié de parler de la beauté. Lorsqu'on atterrit à Seattle, ce volcan domine la plaine,  alors j'en ajoute encore une couche... avec cette photo où vous admirerez au passage le réseau électrique

065

Quel plaisir de se retrouver entre franc "chouillards", comparaison de nos voitures respectives,

IMG_6782côté pile, comme côté face, on reste très CHEVY...

044

comparaison entre Gps et Grosse Pas Sympa (Ma Dalton en tant que co-pilote). Je dois avouer que pour circuler à Seattle, il n'y a pas photos, le Gps est plus relax, mais par contre lorsqu'il s'agit de trouver une adresse dont   la rue a été interrompue (par des prairies en l'occurence) Ma Dalton gagne haut la main...

Nous prenons possession de notre chambre que nous ne quitterons plus pendant une semaine (la nuit uniquement bien sûr) au Day's Inn de Bellevue. Notre  chambre surplombait un McDo et nous avions la nuit le plaisir d'entendre la douce voix de Mme McDo qui prenait les commandes des automobilistes... ;) gr

P1020183

Premier soir, avant que Michel F nous entraîne à Outback où l'ambiance est sympa, mais le service long, et surtout les plats beaucoup trop salés,

nous prenons notre 1er apéro, en faisant nos plans pour ne rien rater lors de cette convention.

 

Le lendemain, visite à la convention au Meydenbauer. Quel plaisir de revoir nos connaissances américaines, Greg, mon cow-boy bohémien... Bob Hardford, John Hugh Coker, mais pas de trace de celui que j'espérais revoir... Adolf Hungry Wolf

Le midi, nous nous contentons de salades au Safeway, très bonne formule, rapide et saine.

Après des visites de réseaux chez l'habitant, notamment chez un japonais - 2 h d'attente avant de monter dans un mini-bus qui nous enmène chez lui sur les hauteurs de Bellevue, et là encore pratiquement une heure d'attente pour voir son magnifique réseau dans sa magnifique maison (et c'est là que je fais connaissance des toilettes à la japonaise...)

P1020187071074

un clin d'oeil pour les amateurs de laine...

072073091

092

retour à la Convention et un repas tardif à l'Azteca

avec bien sûr une "petite" tequila margarita,

et des enchiladas bien crèmeuses...

Jeudi, même schéma, visite à la Convention et visite des réseaux chez l'habitant094

et un autre génie du modélisme

(deux ambiances complètement différentes et si réalistes) entrée décorée avec ce magnifique patchwork traditionnel.

104

107

 

Histoire de faire baver les amateurs éclairés, Guy et Ma avaient revêtu leurs beaux Tshirts collectibles désormais, ça en jette... lol

P1020195(photo de Michel ?)

Le soir nous choisissons d'aller à The Cheesecake Factory, repérée auparavant lors d'une petite visite shopping de ma part au mall local.  eh eh, ma si vous passez par là, entrez donc, mais pensez à réserver d'abord.

Une photo spéciale pour mon amie Dominique des Ardennes ... qui comme moi raffole des cheesecakes !115Une belle vitrine de "chaise quick" dixit notre Michel F !

J'avais repéré dans le shopping la boutique des chaussures que je voulais... et où il n'y avait que ça : Skechers  je ne suis pas une tordue de la mode, mais cette marque a une déclinaison de semelle style MBT, Shape-Ups, idéale pour ma marche après opération, car vous ne devez pas être sans savoir que le shopping en tant que tel et moi ce sont deux mondes à part.

THE KNITTING SPOUSE DAY

Le vendredi 14, c'était "mon" grand jour, celui que j'avais préparé de longue date, ma première journée seule en immersion aux States, au milieu ...tricoteuses, bien sûr...

Via Ravelry, et une autre Catherine, australienne celle-ci, Susan Day - femme de l'organisateur - a donc appris qu'il pouvait y avoir pas mal de femmes de modélistes qui pouvaient être intéressées à visiter des boutiques de laine, et à tricoter ensemble. En conséquence, deux trajets furent organisés pour satisfaire ces dames, malheureusement pour moi, le même jour.

2012-09-13 Project linux squares

En même temps, Susan avait organisé un projet : tricoter des carrés pour faire des couvertures destinées à des ventes de charité.

 

J'ai choisi l'itinéraire qui nous menait à Port Orchad, retour 7 h plus tard. Je me retrouve assise dans le bus dont l'air co fonctionne à fond réglé sur FROID GLACIAL à côté d'une californienne guère causante. 117

 

Avant d'arriver à l'embarquement,

un personnage qu'on ne s'attend pas à trouver

à Seattle.

Comme je suis native de Nantes, bien connue à l'époque pour ses chantiers navals, bien sûr, je m'intéresse toujours à ce qui s'y passe.. ici du côté du Port de Seattle.

118119

Sur le ferry, Karin, de l'est américain, est venue me trouver et nous avons discuté à bâtons rompus, de nos vies respectives dans nos pays, de nos voyages, de nos enfants.

2012-09-14 Belgium & New Zealand 2 ici avec une dame de New Zealand.

Nous reprenons le bus pour nous rendre à Port Orchad, a Good Yarn Shop...

Au passage, je prends vite une photo 121 de ce tas de tôle...

qui s'avère être le Puget Sound Naval Shipyard,bremerton naval

avec quelques beaux spécimen

 

 

Nous arrivons à destination, et suivant les indications de Susan, tout le monde se précipite au restaurant faisant face au magasin.

Seules, Barbara et moi, préférons aller fouiner dans le calme. Et nous faisons bien, au vu de la boutique...

122Barbara photographie cet instant historique...

125Je vous fais faire le tour de la boutique, tant qu'on y est ...

127

 

 

 

 

126

128129

 

 

 

130

 

 

 

 

Au fond, le groupe de tricoteuses avec lesquelles je n'ai guère eu le temps d'échanger.

IMG_3686Vous me voyez songeuse,IMG_3690

vais-je ou pas résister?

et j'ai résisté à l'achat d'un kit fair-isle...

 

et à droite, j'en prends plein les mirettes.

 

2012-09-14 Victorian repas L'ambiance au Victorian Rose Tea Room

131Et puis, il est temps d'aller se restaurer,IMG_1000

je me retrouve à table avec les "étrangers",

dont 2 japonais, et nous lions conversation sur nos bijoux navajos.

Car je dois reconnaître que je n'ai voyagé

qu'avec mes bijoux native american achetés lors des précédents voyages. ce qui m'a valubeaucoup de discussions sur le beau travail local des native americans, a contrario du made in "anywhere". En fait, la turquoise est également une couleur d'ouverture à l'autre.

132Le repas est light, mais copieux,2012-09-14 Tea room - les desserts

perso, j'ai évité le dessert

mais "mon" ami japonais a dévoré le sien

plus celui de sa femme...

 

 A côté du restaurant, une boutique de souvenirs du cru - et bien sûr, made in China - pour la grande majorité.

133135139143

et Barbara attaque sec, en disant qu'il y a tant de vrais artisans, pourquoi à tout prix vendre ces stupides objets.

Je me fais guider pour acheter un livre de Debbie Mc Comber - obligé...

2012-09-14 Debbie McComber Yarn shopet le choix se porte sur son premier de la série Cedar Cove 16 Lighthouse road, que j'ai lu dès octobre - pendant mon opération (mon 2ème pied hallux valgus). Easy reading, and fun...  facile à lire, un peu comme les "Harlequin", mais surtout très amusant pour les clins d'oeil au tricot ou à la broderie...

Une photo souvenir avant de quitter cet endroit de douce et belle perdition

IMG_3697

avec Barbara (du Montana) et la dame de New-Zealand

2012-09-14 KarenKaren avec laquelle je corresponds depuis lors...

Ambiance dans le bus,

145149146

1532012-09-14 même dans le bateau154

Notre guide ayant discuté avec le chauffeur du bus décide de passer par un autre itinéraire et nous ramène à Seattle Sud via le ferry de Dolphin Point à Fauntleroy Cove.

161En fait, je n'étais pas rassurée d'avoir un ferry qui laissait ses portes ouvertes... mais Guy m'a rassuré en me disant que les eaux étaient très très calmes...

164

 

168

 

 

 

 

Seattle est une ville en croissance perpétuelle qui a de gros besoins...

171

 

173Ces quelques photos pour me prouver pourquoi je n'arrive pas à aimer les villes modernes, esthétiquement parlant.

 

Le soleil est toujours omniprésent depuis que nous sommes sur Seattle.

Conclusion de ce raccourci, nous revenons 1h et demie plus tôt, j'aurais quand même préféré rester là-bas, à discuter tricot dans la boutique. De retour au point de rendez-vous, évidemment aucun de mes hommes n'est là, puisque la Convention ne rouvre ses portes qu'à 19 h.

Je vais donc me promener dans Bellevue, une campagnarde à la ville, ça faut le détour...

177179178

une ville entre les arbres, ou bien me suis-je mis à l'abri de la verdure pour éviter de regarder les immeubles.

Je m'arrête prendre une bière pour profiter de la terrasse et de la vue et du beau temps. Je retourne au shopping.   (vais-je y prendre goût ? eh non)

Et puis retour au Meydenbauer, où j'avais laissé mes petits achats lainiers, toujours pas de trace des zoms. Tant pis, je m'installe à une table dans le hall, avec mon tricot, et mon vieil ami Greg le cow boy bohémien vient me faire la conversation pendant 3/4 H. Je suis une fille comblée. Cela veut dire que mon anglais est compréhensible si j'arrive à tenir.

Puis arrivent nos amis franco/luxembourgeois, et Marie-Jeanne qui décide de me tenir compagnie.

181 182

Marie-Jeanne                               4 pays autour du tricot

et une tricoteuse américaine

Son mari n'arrive pas à y croire, Marie-Jeanne s'est remis au tricot, et elle profite pour me montrer les chefs d'oeuvre faits par sa fille en bijouterie. Cette famille a des doigts en or. Puisque nous tricotons, une Canadienne de Vancouver vient se joindre à nous, et après une américaine...  On ne s'ennuie jamais lorsqu'on a un tricot...

Finalement, les zoms sont de retour, ils se sont perdus, se sont pris une prune... la totale et n'ont pas vu tout ce qu'ils voulaient. Qui trop embrasse mal les trains ... eh eh ...

Un repas tardif à Azteca et nous voilà prêt pour une dernière journée à la convention.

J'ai enfin pu croiser Marie (femme de Greg) et sa petite fille, qui m'a directement demandé : "Alors Guy et toi, vous vous êtes mariés ?" ...  elle tient à  organiser notre mariage à l'américaine.  ;)

Le samedi, Guy et moi allons d'abord assister au premier vol d'un avion russe au Flying heritage collection d'Everett à côté du musée Boeing. et nous rencontrons une pilote qui aime le Ricard...

249

mon avion préféré...

220

Passons quand même rapidement aux choses sérieuses ...

je ne vous montre que ceux qui ont retenu mon attention...un Mustang,

199204205

un  Fieseler Storch... que j'ai vu évoluer à Duxford l'année et qui m'a absolument sidéré par son vol statique. (à contre vent).

Les pilotes vedettes du jour

191192

 en vol

231232234

le groupie

255256257258

Nous visitons nos derniers réseaux  dont l'un à Brainbridge Island. Nous voilà donc à nouveau sur le Ferry... bizarre à l'aller nous payons plein pot, et au retour, comme on s'aperçoit qu'il y a des tarifs seniors, là on ne paie qu'un billet senior (sans la voiture, allez comprendre !)

Je pense bien avoir trouvé l'endroit où Michel F voulait nous entraîner le soir.

260259

Un jour, je prendrai le temps d'apprendre l'art de la photo... hum

J'ai repris goût aux voyages en bateau, faut dire que la mer est d'huile... et pour cause. J'en profite pour tester mon zoom (et pas mon zom, Rachel !)

261264267

Nous sommes les derniers clients pour le réseau,

et nous visitons les boutiques de Brainbridge...287

tiens un Marie-Claire...

 

 

289

et le toujours omni-présent Mount-Rainier

 

 

 

Le soir, nous retrouvons nos Mimi's  au Cheesecake Factory

291Dominique, regarde bien tout le choix...

C'est notre dernier souper avant de nous séparer, eux partant vers le Sud, la Californie, le Colorado et nous, nous attendons mon cher fils qui aura deux jours de retard. (Il devait arriver le samedi mais sera là le mardi matin, à taper à notre porte à 7 h du mat' ! après avoir parcouru en presque une traite, en provenance de Saskatoon via Calgary, pratiquement 2.000 Km)P1020255

Avant de partir Michel F a la déclicatesse des fleurs...

piquée dans la déco de l'hôtel... c'est plus drôle...

 

Le dimanche, nous n'avons programmé qu'une chose : aller à Snoqualmie pour deux raisons : un train touristique et les chutes, et Twin Peaks et les chutes.

292Première arrivée sur site :

ce n'est pas la ville historique

293

et descente sur la ville de

Snoqualmie  -->

Nous avons aussi fouiné dans la petite ville,

323

et avons visité un drugstore comme nous les aimons, avec un patron aussi sympa que le drugstore de Tupelo.

Un parcours en train touristique nous mène au-dessus des chutes,317

318

où l'humidité est omniprésente.

 

 

 

 

322Il y a plein de travaux pour augmenter la capacité hydraulique. En haut de la photo, le fameux hôtel de Twin Peaks, la scierie quand à elle a disparu "for ever" - mais sait-on jamais avec nos amis américains.

Lorsque je m'apprêtais à prendre la photo de ma vie sur les chutes (histoire de m'amuser avec mon appareil photo), bingo, panne de piles et les piles rechargées en panne aussi. Ambiance ... je râle sec. Donc, vous n'aurez droit qu'à cette seule photo... 

324  et après tout, il y en a des milliers sur le net... par ICI

Peu d'eau, normal, c'est la fin de l'été...

Nous finissons notre soirée au CrossRoads ... une excellente librairie, Barnes & Noble pour ne pas la citer (quelques achats sur le tricot) avant de terminer au Firenze... juste excellent, quoique un peu trop salé (et pas que l'additon) C'est dans ce shopping que nous avons trouvé une pharmacie russe...

 

Le lundi, grande aventure, après avoir été dans le sud de Seattle / Tacoma , histoire de trouver un super mall, nous allons rendre notre belle voiture à l'aéroport, et rentrons en bus , appelé light metro, air co qui a rendu Guy malade tout le trajet (bien sûr, le spray miraculeux était resté à l'hôtel). Et moi, je ne valais guère mieux, suite à l'air-co glacial du bus des tricoteuses.

Nous rentrons via le centre de Bellevue, et nous retournons au shopping bien connu et cette fois nous choisissons d'aller manger un burger... si si... au Red Robin faisant face au Cheesecake. Nous ne l'avons pas regretté comme vous verrez sur le lien.

Un dernier bus tard le soir presque dans le noir, nous ramène au carrefour près de l'hôtel, inutile de dire que nous avions fait du repérage, mais on doit bien avouer que Seattle est bien desservie par les transports en commune, mais aussi par ses embouteillages...

Après 7 nuits passés au Day's Inn, nous allons devoir refaire nos valises, finis les matins à la cafétaria

http://web.tiscali.it/empress.cindy/blinkie_cat333-vi.gif

bien remplis soit de boudhistes, soit de boudhistes...  Yannick s'est même fait la réflexion, :"Flûte, j'ai roulé trop loin, me voilà en Chine...!"

La 3ème semaine de ce voyage sera donc l'objet d'un nouveau chapitre... et n'oublions jamais le caractère "patriot" ..

116

 

A bientôt...

http://web.tiscali.it/empress.cindy/east22.gif

une Ma très heureuse d'avoir enfin retrouvée sa bibliothèque de gifs bien cachée sur le nouvel ordi !

Les commentaires sont à nouveau actifs, ne vous génez pas !